Olmix arrive premier Multi 2000 à l’Armen Race

Home / Journal de bord

L’Armen Race a réuni plus de 200 bateaux à la Trinité-sur-Mer en ce week-end de l’Ascension. Le trimaran Olmix était sur la ligne de départ dans la classe Multi 2000 qui regroupe des multicoques de tailles et de conception assez différentes. Pierre Antoine, Muriel Doriry et Dominic Vittet ont régaté âprement pour couper la ligne d’arrivée en tête.

Première régate de la saison 2017 pour Pierre Antoine sur Olmix qui a pris le départ de l’Armen Race. Une très belle course organisée par la SNT (Société Nautique de la Trinité-sur-Mer) qui envoie les bateaux virer une bouée virtuelle à proximité du phare d’Armen au large de la pointe de la Bretagne avant de repartir vers l’île d’Yeu et de revenir à La Trinité, soit un parcours théorique de 270 miles. Équipage réduit pour cette première course de la saison : Dominic Vittet, routeur d’Olmix dans The Transat 2016, est un navigateur talentueux et expérimenté, et Muriel Doriry qui navigue depuis des années avec Pierre Antoine.

Face aux évolutions technologiques et à la professionnalisation de la classe Multi 50 avec l’arrivée des foils, le trimaran Olmix (26 ans en 2017 !), régate cette année dans la classe Multi 2000. Cette catégorie est beaucoup plus ouverte et regroupe des bateaux de conception assez variée, raison pour laquelle le classement définitif est établi en temps compensé : chaque bateau a un rating, c’est à dire un coefficient qui lui est attribué et qui permet de corriger son temps de course. Dans le cas d’Olmix, ce coefficient n’est pas très avantageux et le trimaran doit donc rendre du temps à ses concurrents : arrivé premier, 6 minutes devant le catamaran de 60 pieds ultra moderne No Limit, Olmix est finalement classé 5ème.

Pour autant Pierre Antoine est très satisfait de cette première course où la bagarre avec ses concurrents a été intense. Parti au portant avec un vent médium de 10 à 12 nœuds, une allure peu favorable à Olmix, Pierre Antoine prend une option assez extrême sur le bord de près pour aller chercher du vent au large. Tandis que la flotte est ralentie dans une zone de calme près de la côte, le trimaran bleu touche du vent le premier et prend ainsi la tête de la course. Dans la brise, les 3 équipiers ne lâchent rien et enchainent les changements de voile pour garder la meilleure vitesse. Sous le front le vent monte à 20 à 25 nœuds, Olmix fonce au reaching vers La Trinité et passe le premier la ligne d’arrivée.

Prochaines régates prévues pour Olmix :

1) la Rolex Fastnet Race au départ de l’Ile de Wight le 6 août : course en équipage de 600 miles sur un parcours mythique entre Cowes, le Phare du Fastnet au large de l’Irlande et une arrivée à Plymouth.

2) 25-27 août : Grand Prix Prince de Bretagne à Saint-Quay Portrieux dans la baie de Saint-Brieuc ouvert cette année aux multicoques des classes Multi 50 et Multi 2000. Cette nouvelle configuration permettra d’avoir un classement pour chacune des catégories.

Olmix Group, expert des biotechnologies marines, développe des produits à base d’algues et d’argiles pour la nutrition et la santé animale, végétale et humaine, proposant ainsi des alternatives concrètes aux additifs chimiques, aux phytosanitaires et aux antibiotiques. Leader dans le développement de l’économie bleue en Bretagne, Olmix Group a créé en 2015 la Breizh Algae School, premier centre de formation professionnel dédié aux algues et à leurs applications.

Hervé Balusson, fondateur d’Olmix Group, souhaite à travers ce partenariat faire partager sa vision de l’environnement et sensibiliser plus largement la population sur les richesses cachées dans l’océan.

 

Contacts presse:

Aurélie GAREL – Communication Olmix Group   –  06 45 59 52 37 – agarel@olmix.com

Frédérique Dyèvre-Bergerault – Consultante presse – 06 19 19 46 37 – fdyevre@gmail.com