The Transat bakerly 2016

Home / Courses / The Transat bakerly 2016

DERNIÈRES ACTUALITÉS

Avarie de dérive pour Olmix

Alors que le trimaran Olmix se rapproche des côtes américaines après une traversée de l’Atlantique éprouvante, Pierre Antoine a constaté lundi que sa dérive* tribord était sérieusement endommagée.

Journal de bord OLMIX du 12 mai

Pierre Antoine et Olmix se rapprochent de New York, En fin de semaine, c’était plein gaz avec 30 à 35 noeud de vent ! Pierre Antoine est fatigué , mais garde un bon moral et se bat pour la 3 ème place en Multi 50.

Journal de bord OLMIX du 8 et 9 mai

Cela pousse pour Olmix et Pierre Antoine ! Au sud des bancs de Terre neuve, le vent est au rendez vous. Olmix est 10ème au classement général et 3ème en multi 50. Pierre Antoine a un peu froid, mais reste confiant sur l’option nord prise depuis le départ de Plymouth.

Journal de bord OLMIX du 4 mai 2016

Après 3 jours de course, Olmix a reculé au classement général, mais le skipper Pierre Antoine reste serein. Il pense bientôt attraper des vents porteurs assez puissants pour remonter ses concurrents.
12
page 1 of 2

3500 milles en solitaire à travers l’océan entre Plymouth (Angleterre) et New York. Les participants doivent faire face les dépressions qui balayent l’Atlantique Nord et qui et génèrent de forts vents de face.

HISTOIRE

The Transat naît d’un pari entre une poignée de marins britanniques pour savoir s’ils sont capables de traverser l’Atlantique en solitaire et en combien de temps. Parmi eux, Sir Francis Chichester et Blondie Hasler. Le concept imaginé en 1960 est d’abord critiqué, tourné en dérision et considéré comme insensé. L’idée même d’une course à la voile en solitaire est révolutionnaire et quasiment inédite à l’époque, mais ces hommes ont un objectif et ils sont déterminés.

Blondie Hasler cherche des sponsors pour la course, mais en 1959, personne n’est prêt à le soutenir (lui et son idée folle). Finalement, le journal The Observer franchit le pas, et en 1960, sous la direction du Royal Western Yacht Club of England, est organisée la course transatlantique en solitaire “Observer Single-handed Trans-Atlantic Race”, autrement dit l’OSTAR.

  • 00 journées
  • 00 heures
  • 00 minutes
  • 00 secondes

Suivi de la course

 
The Transat

The Transat – la course au large en solitaire à l’état pur. Un parcours de 3500 milles à travers l’océan entre la pointe sud de l’Angleterre et New York.